Transmise à Berne, l’initiative du Grand Conseil neuchâtelois visant à taxer les sucres ajoutés en Suisse a été balayée par la commission santé du Conseil des Etats. Pour les commissaires, la prévention n’est pas à l’ordre du jour.

Avancer dans la lecture