Une franchise à 0 franc réduirait les coûts de la santé Depuis quelques mois, les chiffres valsent : augmentation de la franchise de base à 350 francs + indexation future (Conseil fédéral), voire à 10.000 francs (l’assureur CSS) comme montant maximal. Des mesures contre-productives, car potentiellement dommageable pour la santé des malades chroniques et sources de…

Avancer dans la lecture

Le diabète, une affaire collective autant qu’individuelle Toutes les études le démontrent : les milieux financièrement défavorisés sont plus touchés par l’obésité, le diabète et d’autres maladies, comme le cancer par exemple. Dès lors, comment inverser la tendance ? En proposant des campagnes de prévention spécifiques et ciblées sur ces populations prises collectivement, avec un accent particulier…

Avancer dans la lecture

Transmise à Berne, l’initiative du Grand Conseil neuchâtelois visant à taxer les sucres ajoutés en Suisse a été balayée par la commission santé du Conseil des Etats. Pour les commissaires, la prévention n’est pas à l’ordre du jour.

Avancer dans la lecture