C’est bientôt l’été !

L’offre de camps de vacances en Suisse romande, à la journée ou à la semaine, est pléthorique. Quel est l’accueil réservé aux enfants diabétiques ou à ceux porteurs d’une maladie chronique ? Le point sur la situation.

Les vacances d’été, cela se prépare à l’avance. Même si ce n’est pas systématiquement le cas, les possibilités d’inscription s’ouvrent généralement le 1er mars, date à laquelle la plupart des sites consacrés à la jeunesse affichent leurs offres, aussi diverses que variées. Les camps de vacances acceptent en règle générale les enfants de 6 à 16 ans, avec deux catégories (les 6-12 ans et les 12-16 ans).

La question que se posent souvent les parents est de savoir s’il est préférable pour un jeune diabétique de participer à une formule vacances destinée à des enfants porteurs de la même maladie ou d’intégrer plutôt un camp organisé pour tous les enfants, sans distinction. Chacun y répondra bien sûr à sa manière, selon ses désirs et ceux de son enfant.

A notre connaissance, seule une institution en Suisse romande – la Fondation Diabète Soleil Enfant (FDSE) – met sur pied des camps d’été spécifiquement destinés aux enfants diabétiques : ils concernent les enfants de 6 à 12 ans et de 12 à 16 ans. Les deux semaines de séjour (une par catégorie), organisées en juillet dans le canton de Neuchâtel, au Louverain, peuvent accueillir au maximum 60 enfants. En revanche, les autres possibilités ouvertes par les associations, dans chacun des cantons romands, sont quasiment illimitées ; pour le seul canton de Genève, ces structures accueillent, chaque été, plus de 10'000 enfants.

L’inscription est ouverte
à tous les enfants
Les charmes du fédéralisme font que rien n’est immédiatement comparable d’un canton à l’autre. Toutefois, on peut admettre que la règle applicable à Genève l’est partout en Suisse romande, à savoir que tous les enfants, sans exclusive, peuvent participer à un camp de vacances : « Nous n’avons jamais refusé un enfant, c’est un principe, insiste Mme Julie Sauter-Jacot, cheffe de secteur à l’Office cantonal genevois de la culture et du sport, un office qui supervise les associations qui organisent les camps. Nous sommes parfois amenés, tout au plus, à conseiller aux parents une autre activité que celle choisie, si elle nous paraît peu compatible avec la maladie ou le handicap de l’enfant ».

«  Les inscriptions sont généralement ouvertes le 1er mars »

Chaque enfant scolarisé à Genève dans le secteur public est doté d’une fiche de santé, établie par les services de santé en collaboration avec le Département de l’instruction publique (DIP), fiche qui devra être présentée lors de l’inscription à une activité estivale. Cette fiche, appelée Projet d’accueil individualisé (PAI), suit l’enfant tout au long de sa scolarité et fait état de ses éventuels problèmes de santé (allergie, asthme, diabète, intolérances diverses, médicaments à prendre, etc.).

Fiche santé
Les informations présentes sur ce document sont établies par les infirmières scolaires et les médecins traitants. Y ont accès, tout au long de l’année, les autorités scolaires et les enseignants afin de gérer au mieux le quotidien des enfants concernés, par exemple à la cantine. C’est cette même fiche qui est transmise aux responsables de l’activité estivale afin qu’ils puissent tenir compte des contraintes de chacun. Lorsque les camps de vacances comportent un hébergement, un questionnaire plus complet est soumis aux parents afin d’avoir davantage de précisions sur les questions de santé qui peuvent se poser sur une période plus longue et pour les nuits.

Subventions possibles
Le séjour d’un enfant donne droit à des subventions publiques dans la plupart des cantons. Aux parents de se renseigner sur les conditions d’attribution. Les associations cantonales de diabétiques aident aussi les familles, au cas par cas. Dans certaines situations, de plus, il peut y avoir une participation de l’assurance-maladie.

Pierre Meyer

Les camps adaptés aux enfants diabétiques

La Fondation Diabète Soleil Enfant (FDSE)

Le personnel d'encadrement du camp : En bleu, les moniteurs, en jaune, les infirmières, en orange, les médecins, en vert, les diététiciens, en blanc, le personnel du bâtiment (cuisinier, nettoyeur, etc.)

La FDSE est née en 2007, succédant à l’Association romande des camps d’enfants diabétiques (ARCED), fondée en 1955. C’est donc forte d’une expérience de plus de 60 ans que la Fondation – qui travaille en lien avec le CHUV vaudois et les HUG genevois – propose ses deux camps annuels d’été (deux tranches d’âge : 6-12 ans et 12-16 ans), organisés depuis quatre ans sur un site magnifique sis au Louverain, au-dessus de Neuchâtel. C’est la seule entité en Suisse romande à proposer des camps spécifiquement dédiés aux enfants diabétiques. Chacun des camps accueille une trentaine de pensionnaires.

Autonomie et sécurité
Président de la Fondation depuis 2013, le Dr Michael Hauschild, médecin associé à l’Hôpital de l’enfance à Lausanne, précise que « les camps sont ouverts à tous les enfants diabétiques de Suisse romande, voire au-delà de la Sarine ou du Jura, et que la langue parlée est le français. Nous voulons offrir aux enfants diabétiques l’occasion de profiter de la nature et de la vie en communauté en toute sécurité, grâce à l’équipe multidisciplinaire qui les accompagne, équipe constituée de médecins, d’infirmières, de diététiciens, de personnes en formation et de moniteurs spécialisés. Ces derniers sont d’ailleurs souvent d’anciens résidents ».

Le Dr Hauschild souligne, de plus, que ces camps offrent aux enfants « une occasion idéale de partager leurs expériences, d’accroître leur autonomie tout en participant à des ateliers d’éducation thérapeutique où l’apprentissage se fait de manière transversale et interactive ». « Les enfants apprennent autant de nous que nous apprenons d’eux, se plaît à répéter le président de la FDSE, conscient que l’enjeu fondamental de ces camps est de donner aux enfants, qui sont d’abord des enfants, l’assurance qu’avec le diabète on peut tout faire ».

Activités multiples
De multiples occupations leur sont ainsi proposées : natation, randonnées, promenade, activités sportives d'équipe, ateliers et activités éducatives sur le diabète. « La préparation de la boum des grands ou du spectacle des petits contribue également à souder cette communauté éphémère du camp, tout en laissant des souvenirs impérissables », se félicite le Dr Hauschild.

Le prix du séjour par enfant est de 650 francs. « Un montant qui ne couvre que 25 à 30 % des coûts, relève le président de la Fondation. La Fondation s’appuie sur ses propres fonds, sur les dons et sur une participation de l’Office fédéral des assurances sociales pour assurer la viabilité des deux camps, dont le coût global est de 140'000 francs ». Et d’ajouter : « les professionnels présents sur place ne sont pas rémunérés car ils sont payés par les institutions auxquelles ils appartiennent. Quant aux moniteurs, ils reçoivent un défraiement ».

Des subventions pour les séjours sont accessibles pour les familles, versées soit par les associations cantonales de diabétiques, soit par la Fondation elle-même qui possède un fonds spécialement dédié, soit encore par le GRPED, le Groupe Romand Parents Enfants Diabétiques.

Les camps 2017
Les camps de vacances prévus à l’été 2017 ont lieu aux dates suivantes :
Camp des 6-12 ans : du 8 juillet au 15 juillet 2017
Camp des 12-16 ans : du 16 juillet au 23 juillet 2017
Inscriptions ouvertes dès le 1er mars à 12h00
Pour contacter la Fondation Diabète Soleil Enfant (FDSE) :
Le site internet : https://www.fdse.ch/
Adresse mail du secrétariat : info {at} fdse.ch
Adresse mail du président : michael.hauschild {at} chuv.ch
Pour toutes les questions pratiques concernant les camps : David Pasche au 076 / 387 35 86 ou l’adresse mail : camps {at} fdse.ch
Adresse postale du secrétariat : FDSE Hôpital de l’Enfance, chemin de Montétan 16, 1004 Lausanne

(PM)

Maladies chroniques : la Fondation Sportsmile

ondation privée reconnue d’utilité publique, Sportsmile propose un camp thérapeutique (avec suivi diététique) organisé au mois d’octobre 2017 à Leysin. « Nous nous occupons des enfants affectés par une maladie chronique, explique Pauline Gindrat, responsable des activités physiques de la fondation pour les cantons de Vaud, Genève et Valais. La grande majorité de nos pensionnaires souffrent de surpoids ou d’obésité et peuvent être candidats au diabète de type 2 ».

Sportsmile s’appuie sur une équipe multidisciplinaire composée de médecins, de psychologues, de diététiciens, d’infirmiers, de physiothérapeutes et maîtres d’éducation physique. Le conseil de fondation regroupe notamment des médecins actifs dans plusieurs cantons, dont la Dresse Nathalie Farpour-Lambert, pédiatre spécialiste en médecine du sport et de l’obésité aux HUG, présidente de l’Association européenne de l’étude de l’obésité.

Activités tout au long de l’année
Hors le camp annuel, Sportsmile propose aussi de multiples activités tout au long de l’année scolaire, dans les cantons de Genève, Vaud, Valais, Neuchâtel et Fribourg. Au programme, des sports individuels et collectifs, de la gymnastique, de la danse, de la natation ou du kickboxing. Les séances ont lieu après la classe ou pendant l’après-midi de congé. Des événements et séjours sportifs sont également organisés tout au long de l’année, sur un jour ou un week-end, avec au menu des randonnées à pied ou à vélo, des marches et courses populaires, etc.
Les enfants concernés sont les 12-16 ans, avec une dérogation possible pour les 11 et 17 ans.

Le camp 2017
Le camp 2017 est prévu du 21 au 29 octobre. Il aura lieu à Leysin. Les inscriptions sont ouvertes à partir de mai-juin prochain.
Coût du camp par enfant : 200 francs la semaine à la charge de la famille, le reste pouvant être pris en charge par les assurances-maladie.
Pour de plus amples informations sur Sportsmile :
Un site internet : www.sportsmile.ch
Adresse mail : info {at} sportsmile.ch
Personnes de contact :
Pauline Gindrat, responsable des activités physiques Genève, Vaud, Valais :
Adresse mail : pgindrat {at} sportsmile.ch
Tél. : 079 / 772 43 66
Marie Mercati, responsable des activités physiques Neuchâtel et Fribourg :
Adresse mail : mmercati {at} sportsmile.ch
Tél : 079/665 83 70
Adresse postale de la fondation : Fondation Sportsmile, case poste 2327, 1260 – Nyon

(PM)

Les camps généralistes pour tous les enfants

Impossible de répertorier tous les camps proposés aux jeunes l’été prochain. L’offre, canton par canton, est très importante. Il y en a pour tous les goûts et à tous les prix, que ce soit à la journée ou à la semaine.
Nous nous contenterons donc de vous proposer quelques portes d’entrée, tout en étant conscient que les contacts recensés ne représentent en aucun cas une liste exhaustive.

Les portails généralistes
Un portail généraliste –
www.sportjunior.ch – donne des informations sur les camps de vacances et les passeports-vacances proposés dans les six cantons romands : Valais, Fribourg, Neuchâtel, Jura, Genève et Vaud, selon l’ordre choisi par le site. Il permet, de façon synthétique, de se faire une bonne idée des multiples possibilités offertes, selon le lieu de résidence.

Autre portail généraliste, celui du GRAJ, soit le Groupe Romand des Associations de Jeunesse –
www.graj.ch . Le GRAJ est une association à but non lucratif dont l'objectif est de tenir à jour un répertoire des camps, des activités de vacances et des places de moniteurs en Suisse romande. Son site ne permet pas les inscriptions, mais offre un outil de recherche permettant de faire le lien avec les organisateurs de camps.

Le site du MJSR (Mouvement de la Jeunesse Suisse romande) –
www.camps-vacances.ch – recèle également une mine d’informations, ainsi que celui de Caritas – www.caritas-jeunesse.ch.

Pour les camps de vacances d’été en langue allemande et italienne, prière d’écrire au d-journal alémanique – d-journal {at} diabetesschweiz.ch – qui a publié une page sur ce sujet dans son numéro 244 / 2017.

Quelques adresses
canton par canton
Les portes d’entrée les plus fécondes correspondent aux associations de jeunesse, là où elles existent.

Genève
Concernant Genève, la référence est le GLAJ, soit le Groupe de Liaison genevois des Associations de jeunesse. Interrogé par téléphone, le secrétaire général du GLAJ, Vladimir Schwager, confirme tout d’abord que les activités
proposées sont ouvertes à TOUS les enfants, et donc que rien ne s’oppose à la présence d’enfants diabétiques. Pas moins de 400 camps sont proposés à Genève.

Sur le plan financier, les prix sont très variables selon le type de séjours et d’activités prévus. De 200 francs par enfant pour les centres aérés à 400 francs s’il y a hébergement. La somme demandée peut aller jusqu’à 600 francs pour les activités « funky » où est inclus la location du matériel nécessaire, comme pour le rafting, la voile, l’équitation, la montagne, la vidéo ou le théâtre. Les résidents genevois peuvent prétendre à des subventions octroyées par le canton de l’ordre de 100 francs par enfant.

Le GLAJ-GE regroupe 65 associations partenaires, dont une quarantaine organise des camps de vacances. Parmi les plus grosses structures figurent notamment le MJSR, Caritas, le centre protestant de vacances (CPV) ou l’association Vacances Nouvelles.

L’équipe de diabétologie pédiatrique de l’hôpital des enfants des HUG est à disposition pour toute information en rapport avec le diabète de type 1 : signes et symptômes de l’hypoglycémie, attitudes à avoir en cas d’hypoglycémie.

Contacts :
Le site du GLAJ-GE : www.glaj-ge.ch
Adresse mail : info {at} glaj-ge.ch
Tél. : 022 / 328 64 40, les mardi, mercredi et jeudi de 09h00 à 14h00
Adresse postale : GLAJ-GE, Rue du Village-Suisse 5,1205 Genève
Inscriptions : à partir du 1er mars 2017

Le site de Vacances Nouvelles :
www.vacances-nouvelles.ch
Adresse mail : bureau {at} vacances-nouvelles.ch
Tél. : 022/ 734 25 25 les lundi, mardi, jeudi entre 15h30 et 18h00
Adresse postale : Rue du Grand-Pré 11, 1202 Genève

Le site du Centre protestant de
vacances :
www.centreprotestantdevacances.ch
Adresse mail   : info {at} camps.ch
Tél. : 022 809 49 79
Adresse postale : Rue du Village-Suisse 14, (Case postale 72), 1211 Genève 8
Pour les enfants de 4 à 18 ans.
Inscription dès le 1er mars.

Le site officiel de l’Office cantonal de la culture et du sport :
www.ge.ch/loisirs¬_jeunes/camps/ ou www.info-vacances.ch.

Vaud
Le site internet du GLAJ-VD : www.glaj-vd.ch
Adresse mailM: info {at} glaj-vd.ch
Tél. : 021 624 30 31 (en cas
d'absence, prière de laisser un message sur le répondeur)
Adresse postale : GLAJ-Vaud, Avenue de Beaulieu 9, 1004 –

Lausanne
Association Jeunesse & Camps
Les inscriptions pour les camps 2017 sont ouvertes. Sont admis les enfants de 6 à 15 ans.
Le site internet : www.jeunesse-et-camps.ch
Adresse mail : contact {at} jeunesse-et-camps.ch
Tél. : 024/430 25 25 ou 079/213 28 38
Adresse postale : Jeunesse & Camps c/o Christophe Nicolet, chemin de Montchoisi 42, 1462 Yvonand

Fribourg
Le Frisbee est le réseau fribourgeois des organisations de l’enfance et de la jeunesse.
Le site internet de Frisbee : www.frisbeenet.ch
Adresse mail : coordination {at} frisbeenet.ch
Tél. : 077/4  v63 58 10 du lundi au mercredi. Mme Marion Aysanoa, coordinatrice.
Adresse postale : Frisbee, Réseau fribourgeois de l’enfance et de la jeunesse, Route de la Fonderie 8c, 1700 Fribourg

Neuchâtel
Les camps Jeunesse+sport (J+S)
Le site internet : www.ne.ch/autorites/DJSC/SSPO/JS/Pages/Camps_sport_JS_BEJUNE.aspx

Valais
Valaisfamily ou Pro Natura Valais présentent une riche palette d’offres aux familles désireuses de placer leurs enfants ou adolescents dans un camp de vacances. En outre, 34 chalets disséminés sur tout le territoire cantonal ouverent également leurs portes pour accueillir des jeunes en camps durant les vacances scolaires.
Si l’on prend l’exemple d’une colonie bien connue dans le coude du Rhône, les prix de séjour sont très corrects grâce à l’aide de fondations ou des communes environnantes qui encouragent cette offre à la jeunesse. Ainsi, un camp d’une quinzaine de jours revient entre 540 et 600 francs, dont un dépôt de 100 francs lors de l’inscription.

Valaisfamiy
Le site internet : www.valaisfamily.ch
Adresse mail : info {at} lafamily.ch
Adresse postale : Valaisfamily, Rue de l’hôtel-de-Ville 14, 1920 Martigny

Pro Natura Valais
Le site internet : www.pronatura-vs.ch/jeunes-et-nature et www.pronatura.ch/juniors
Adresse mail : pronatura-vs {at} pronatura.ch
Tél. : 027 322 94 28
Adresse postale : Pro Natura Valais, Rue du Grand-Pont 22, 1950 Sion
Camp Plein Soleil
Le site internet : www.camp-pleinsoleil.ch
Adresse mail : info {at} camp-pleinsoleil.ch
Tél. : 079/ 302 11 87
Adresse postale : Colonie de Ravoire – Camp Plein Soleil, case
postale 87, 1920 – Martigny 1

Jura et Jura bernois
Les centres de jeunesse du Jura et du Jura bernois sont rassemblés sous le label « oxyjeunes ».
Le site internet : www.oxyjeunes.ch

Contact canton du Jura :
Alain Berberat, Délégué interjurassien à la jeunesse
Service de l'action sociale
Faubourg des Capucins 20
2800 Delémont
Tél. :032 420 52 73

Contact Jura bernois :
Alain Berberat, Délégué interjurassien à la jeunesse
Rue de la Préfecture 2
2608 Courtelary
Tél. 031 635 96 33

Ville de Bienne
La rubrique « Loisirs 0-18 ans » du site de la Ville de Bienne informe les enfants, les jeunes et leurs parents sur les offres de loisirs à Bienne, selon l'âge de l'enfant.
La ville de Bienne est aussi en relation avec « oxyjeunes » (voir rubrique Jura et Jura bernois)
Le site internet : www.biel-bienne.ch/fr/pub/loisirs/enfants_et_jeunes.cfm
Tél. : 032/326 14 53
Adresse postale : Jeunesse + Loisirs, Rue du Fer 6, 2502 Bienne

(PM)

Vers le haut